Apport de S4HANA pour l’industrie

Partager

Depuis 1973 SAP améliore sa première version ERP R/1 et innove continuellement pour satisfaire le besoin de ces clients et offrir au monde professionnel une solution robuste et rentable.

La production reste toujours l’une des fonctions la plus critique de la chaine logistique, une fonction centrale qui permet aux industries de générer des produits, avec le souci constant pour savoir comment optimiser leur chaine logistique, augmenter le rendement, minimiser les coûts et rentabiliser les ressources matérielles et humaines de production.

Dans sa toute dernière version S4HANA, L’éditeur a introduit une modification majeure sur ses modules logistiques qui consiste à intégrer le module APO (Advanced Planning & Optimization) avec les modules ERP logistiques de base. Ce qui permet aux utilisateurs de profiter de tous les avantages offerts par l’APO sans frais optionnels supplémentaires.

I. Qu’est-ce qu’un APO et son rôle dans S4HANA ?

1.      Définition de l’APO

Le module APO a été développé pour gérer les chaines logistiques complexes (gestion des demandes, planification de la production, gestion les livraisons…) et générer des scénarios de gestion efficients en se basant sur des méthodes heuristiques et méta-heuristiques de calcul permettant d’assurer une optimisation de toute la chaîne de valeur.

Les composantes du modules APO sont :

  • La planification de la demande qui permet de gérer d’une manière dynamique les demandes clients (produits) entrantes et de générer le prévisions de vente pour assurer une proactivité pour répondre efficacement à la demande du marché.
  • La gestion de la chaîne logistique (SCM : Supply Chain Monitoring) est basée essentiellement sur l’état dynamique des stocks (MD04 dans ERP PP) permettant une vue globale des stock, les planifications de  production des articles, et les rapports générés par le Système d’Informations Logistique (LIS ) pour le suivi et l’implémentation des alertes systèmes.  
  • La planification détaillée de la production (PPDS : Production Planning et Detailed Scheduling) : cette composante comme son nom l’indique clairement, permet une planification optimisée de la production.

D’autres fonctions viennent compléter cette collection pour gérer le transport et la collaboration entre les mailles de la chaine logistique.

L’APO peut être implémenté comme un module à part si le module PP lui-même n’arrive pas à satisfaire les exigences des industries en termes de finesse et d’optimisation des planifications, réactivité face aux fluctuations des marchés et/ou aléas des chaines logistiques.

2.      Intégration APO dans S4HANA

Avec la dernière version S4HANA couplé à l’APO, la gestion de la production bénéficie avec le PPDS et les applications développées sur le langage de conception SAP-FIORI ont engage le système pour gérer la production à un stade plus avancé.

2.1.     Planification des besoins de la production et des capacités en une seule étape (M/PS = MRP + CRP)

Précédemment avec la version ECC, les besoins sont transmis vers la gestion en tant que besoins indépendants (PIR : Planned Indépendant Requierement), le planificateur aura besoin d’exécuter le calcul MRP multiniveaux (MD02) pour planifier sa production (PDP) et ses besoins en matières (Plan d’achat).

L’étape suivante sera de consulter l’état des capacités de production et en cas de surcapacité il sera amené à faire un nivellement de charge pour équilibrer les postes de charges et réordonnancer les ordres de fabrication.

Figure 1 : process de planification avec équilibrage de poste de travail

  Avec la composante APO PPDS intégrée dans SAP-S4HANA, pour une planification à court terme, le calcul MRP (ou CBN) et la planification des ressources de production (CRP) sont combinés dans M/PS.

Cette planification combinée, offre plus d’affinité et d’exactitude dans la planification. Ceci est rendu possible via les calculs heuristiques de planification et d’ordonnancement avancées inclus dans PPDS pour :

  • Ordonnancer les ordres de fabrication, tout en tenant compte des délais de livraisons des approvisionnement (internes : fabrication des semi-finis, et externes : achat matières) et la planification des capacités de production, permet au responsable de production :
    • Gain du temps d’exécution des itérations
    • Fiabilité des données et crédibilité du service production pour communiquer des délais de livraisons réaliste au client
    • Un cycle de planification simple (Processus modéré et non excessif)
    • Une prise de décision rapide

A l’instar de SAP-ECC, l’ordonnancement des ordres de fabrication est optimal car la planification se fait en tenant en compte des contraintes (disponibilités et capacités) et des ressources de production pour atteindre la possibilité d’une planification à capacité finie. 

2.2.     Planification à capacité finie contre une planification à capacité infinie dans ECC

SAP-ECC réalise une planification à capacité infinie puis ensuite un nivellement de charge pour équilibrer les postes de travail.

Avec l’APO le système permet de choisir 3 méthodes de planification à capacités finies :

  • Via les SNP Optimizer qui exécute une optimisation pour satisfaire les besoins en production avec une diminution des coûts engendrés. Un calcul réalisé sur une budgétisation préétablie.
    • Via CTM (Capable to Match) pour exécuter une planification à capacités finies selon une liste de priorité à fixer, le système opte pour la première solution faisable assurant une planification en tenant compte des contraintes de capacités. On opte pour CTM pour une planification à moyen terme, mais qui ne prend pas en compte tous les détails de la PP/DS.
    • •    Via les heuristiques et CL (Capacity Levelling) et ressemble au couple (MRP / Nivellement de capacités) dans SAP-ECC.   

Les multiples méthodes offertes par SAP-S4HANA offrent plus de flexibilité pour le choix des méthodes d’optimisation de planification ainsi qu’une puissance dans la finesse des résultats.

Exemple :

Pour fabriquer une bouteille, on aura besoin de fabriquer les sous-produits (Préformes) sachant que le goulot d’étranglement de production est généralement dans la machine de fabrication des préformes.

Figure 2 : Nomenclature d’une bouteille plastique

Admettant qu’un l’hypothèse qu’un type A et B de produit se fabriquent sur la même machine (de même pour le préforme et le broyat).

Les temps de production sont comme suit :

Type A :         

  • Fabrication broyat : 1h/1 unité
    • •    Fabrication préforme : 1h/unité
    • •    Assemblage bouteille : 0,5h/unité

Type B :         

  • Fabrication broyat : 1h/1 unité
    • •    Fabrication préforme : 1h/unité
    • •    Assemblage bouteille : 0,75h/unité

 Si on a un besoin de 1 unité de chaque bouteille pour la fin de la journée, la planification via la MRP dans SAP-ECC donnera :

Figure 3 : Planification à court terme (zone de d’indisponibilité des ressources)  
  • On aura dans ce cas des postes qui sont occupés mais des ordres de production qui ne sont pas correctement ordonnancés (Voir figure 2). La solution serait de procéder via un nivellement de charges pour les équilibrer.
  • Avec les mêmes conditions, en utilisant la planification à capacités finies dans le SAP-S4HANA PP/DS, on obtiendra :
Figure 4 : Planification à capacité finie via S4HANA PPDS

Avec la planification à capacité finie, des capacités garantis sur un ordonnancement optimisé :

  • Optimisation de l’usage des outils de production
  • Optimisation des temps de séjour (lead time) des produits dans la chaine
  • Amélioration de la performance de livraison des produits
  • Minimisation des coûts de production.

Outre que l’intégration du PPDS dans SAP-S4HANA, l’usage du langage de conception SAP- FIORI a introduit une ergonomie utilisateur toujours plus efficace dans la manipulation du système.

II. Quel bénéfice a apporté SAP-FIORI à l’utilisateur SAP PP ?

Une difficulté majeure avec les versions ancienne R/1,2,3 jusqu’à ECC était le mode transactionnel adopté demandant une bonne maitrise d’un flux de demande de l’utilisateur un apprentissage par cœur des transactions à exécuter entraînant du temps perdu pour rechercher les chemins de chaque transaction. La plupart des utilisateurs choisissent alors de créer des dossiers de favoris pour faciliter leurs taches.

Avec SAP-S4HANA FIORI, l’ergonomie est nettement optimisé pour l’exécution des flux.

Avec des transactions modélisées par des icônes plus lisibles pour gérer les données de base et les flux.

Figure 5 : gestion des données de base dans FIORI
Figure 6 : Exécution des flux de production sur FIORI

D’autres applications SAP-Fiori natives ont été ajoutées (Tableau de planification de la production, Tableau de gestion des capacités ..) avec des interfaces interactifs permettant la consultations des états des planifications et la possibilité de les modifier directement.   

Figure 7 : Tableau de planification de la production sur FIORI

Article rédigé par : Khaled DAOUDI – SAP Consulting I Logistics functional consultant