Introduction à AWS

Partager

Le besoin exprimé des utilisateurs par le marché informatique pour se procurer continuellement plus d’espaces de stockage, d’infrastructures et d’applications performantes et évolutives sans se soucier du coût de leur entretien, de leur mise en place et de la maintenance devient une problématique non négligeable qu’il est indispensable de prendre en compte de nos jours.

Cette demande qui a explosé de manière exponentielle ces dernières années a abouti à la création d’espace virtuel qui offre l’entrepôt de données et d’applications sur des environnements mis à disposition par les infrastructures de cloud computing ou Data centers. Plusieurs acteurs majeurs du cloud ont anticipé cette explosion de la demande depuis quelques années telles que Google Cloud Platform, Microsoft Azure ou encore Amazon Web services (AWS) que nous allons détailler.

Pourquoi AWS ?

Amazon Web Services (ou AWS) est la plateforme de services de cloud-computing d’Amazon. AWS qui a été créé à l’origine pour les propres besoins de la plateforme mondiale leader du e.commerce Amazon, consiste en la mise à disposition d’outils et infrastructures informatiques pour ses clients par le biais d’internet.

Il s’agit de l’automatisation du processus de commande et procuration de services informatiques personnalisés à la demande. AWS se présente comme un intermédiaire qui permet l’accès à des outils de stockage et d’hébergement de solutions en ligne en offrant des services disponibles et dotés d’une très grande scalabilité permettant de s’adapter instantanément aux besoins de ses clients. Cela permet également le déploiement d’applications partout dans le monde sans se préoccuper des fuseaux horaires.

AWS offre des solutions sous formes de web services en prenant en charge la mise en place de l’infrastructure et des serveurs physiques sous-jacents. Ces web services passent à l’échelle automatiquement pour répondre aux besoins des utilisateurs avec des modalités de paiement dépendante de la consommation de ces services. Vous payez ce que vous consommez !

L’architecture de AWS se décompose en 5 briques principales :

  • Amazon Virtual Private Cloud (Amazon VPC) :

Le VPC permet de provisionner une partie sécurisée et indépendante dans le cloud qui met à disposition des services AWS au sein d’un réseau virtuel. Les clients qui utilisent VPC ont la possibilité de sélectionner leurs plages d’adresses grâce à un DNS, de choisir leurs adresse IP publiques et privées qui permettent d’accéder aux services hébergés dans le VPC et de configurer les niveaux de sécurité et privilèges d’accès des utilisateurs. Un VPC personnalisé permet une segmentation en sous-réseaux dits « Subnets » qui sont des sous-ensembles des plages d’adresses dédiées au VPC.

  • Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2)

EC2 permet de provisionner des machines virtuelles dites « instances » à volonté avec des espaces de stockage évolutifs et illimités. Il est facile de configurer un EC2 en terme de sécurité et modalités d’accès permettant d’exécuter des applications hébergées sans préoccupation de l’infrastructure sous-jacente. Les utilisateurs qui provisionnent un EC2 couplé à un VPC peuvent contrôler le démarrage et la suspension de l’EC2 ainsi que toutes les applications qui y sont hébergées.

  • Internet Gateway

La passerelle internet fonctionne comme un intermédiaire entre les instances définies au sein du VPC et internet, cette passerelle permet de gérer le trafic entrant et sortant. Une seule passerelle internet peut être associée à un VPC, si un l’utilisateur ne définit pas un Internet Gateway pour un VPC, alors ce dernier ainsi que toutes les instances qui y sont hébergées seront privées et ne seront pas accessibles par internet.

  • Stockage

AWS offre une large gamme de produits de stockage personnalisé aux besoins des utilisateurs. Parmi les services de stockage proposés l’un des plus utilisés est S3 Storage (Simple Storage Service), qui permet de provisionner un espace de stockage d’objet allant jusqu’à 5 téraoctets. S3 offre plusieurs types de stockage selon la durée de conservation de données souhaitée par le client avant l’archivage. Par exemple, le stockage standard S3 permet de stocker les données fréquemment consultés et qui doivent être récupérée rapidement avec une disponibilité et durabilité optimales. Par contre, 3 Standard-Infrequent Access permet le stockage de données qui ne seront pas consultées de manière fréquente mais qui nécessitent un temps de latence minimale lors de la récupération de ces données.

  • Base de données

AWS fournit un service qui permet la gestion des objets stockées en bases de données SQL et NoSQL. Les bases de données AWS sont performantes et permettent l’accès à des millions de données en quelques secondes avec un accès sécurisé aux données.

  • Avantages d’AWS
    • permet de commander des services informatiques sans se soucier de l’approvisionnement l’infrastructure ou de la disponibilité des matériaux physiques.
    • permet des modalités de paiement qui s’adaptent selon la consommation.
    • garantit une performance, durabilité et une disponibilité de tous ses services permettant de gérer des millions de transactions en quelques secondes.
    • propose une plateforme sécurisées avec des options d’accès privilégiés entre les utilisateurs notamment avec le Multifactor Authentications, les Security Groups et les Acces Control Lists
    • dispose d’une console conviviale et facile à utiliser qui permet la gestion de tous ses services facilement.
  • Conclusion

AYMAX E.S.N. 4.0 nouvelle génération a choisi comme partenaire AWS, un leader incontournable dans le cloud computing et avec une offre de services digitaux sur un cloud virtuel pour ses clients et leurs utilisateurs afin de leur faire bénéficier d’outils et services performants et durable.

Article rédigé par : ZIDI Azza