Comment l’intelligence artificielle peut-elle avoir un impact sur l’environnement ?

Partager

L’intelligence artificielle est un ensemble de technologies servant à faciliter la communication et la gestion d’un grand flux de données grâce à des algorithmes dédiés.   

Nous évoquions dans notre édition précédente l’intérêt de cette technologie dans l’optimisation des pratiques managériales et la rétention des équipe grâce à la solution T.O.P.   

L’intelligence artificielle répond également à de nombreux enjeux environnementaux malgré sa consommation énergétique, estimée à 2,5% des émission de G.E.S. en France. 

L’IA permet, par exemple, de rationaliser les exploitations agricoles, d’optimiser la production et de contribuer à la diminution ou suppression des produits insecticides et chimiques en détectant les proliférations de maladies ou d’insectes au plus tôt.  

  

Une utilisation environnementale de l’intelligence artificielle   

L’intelligence artificielle se met au service de l’environnement dans le but de répondre aux enjeux écologiques actuels.  

A titre d’exemple, Prioréno, un projet porté par l’Etat français, est un algorithme développé par la banque des territoires servant à analyser les données de la consommation énergétique des bâtiments d’un territoire afin de donner aux pouvoirs publics une lecture facilitée de ces données pour une meilleure prise de décision.  

D’autre actions s’appliquent à cette cause environnementale, notamment grâce à l’analyse prédictive illustrée par un outil de simulation de la fonte des glaciers mobilisant l’IA.  Une étude menée par des climatologues, glaciologues et mathématiciens utilisant un réseau de neurones artificiels profonds ayant pour objectif de mieux comprendre ses effets afin d’alerter sur ses risques. 

  

Le secteur agricole, où l’innovation est primordiale, l’intelligence artificielle vient répondre à différents enjeux de crises écologique et enjeux de productions. 

Un marché évalué à près de 518,7 millions en 2017 et qui devrait se développer à plus de 22,5% afin d’atteindre 2.6 milliards d’ici 2025. 

Dans ce contexte de SMART Agri, la technologie permet aux agriculteurs de mieux analyser et optimiser leurs productions du point de vue de l’environnement. 

Prenons l’exemple de la ruche connectée Mellia, qui permet aux apiculteurs de collecter des informations immédiates sur l’état de santé de leurs ruches et d’agir en conséquence.  

Dans ce contexte, des sociétés comme Green Data s’implique aussi dans la transition alimentaire en développant des outils d’aide à la décision permettant de mieux piloter des actions durables à tous les échelons de la chaîne alimentaire.  

L’utilisation de l’intelligence artificielle est devenue un facteur clé à prendre en compte pour la préservation et la durabilité de l’environnement.  

  

D’autres solutions d’Intelligence artificielle au service de la RSE des entreprises 

D’autres applications s’impliquent aux actions RSE liées à la préservation environnementale, notamment celle de la réduction de l’empreinte carbone.  

Moovance, est une application qui mobilise l’IA pour encourager à la mobilité douce, dédiée au grand public, notamment aux entreprises et leurs salariés.  

En optimisant le process de traitement des données, l’objectif majeur de l’application est de mesurer l’impact de ses déplacements en temps réel en permettant de gagner des points. Grâce à une mesure basée sur la mobilité multimodale, l’IA permet une précision de l’ordre de 95%. 
 

Cette application peut s’intégrer dans une stratégie RSE des entreprises avec la possibilité de collecter des points qui seront reversés sous forme de don aux ONG œuvrant pour l’environnement. Plus l’utilisateur se déplace, plus il gagne des points, cette démarche encourageante et moins polluante vous faire bénéficier d’avantages monétaires auprès des acteurs de la mobilité propre.  

  

L’IA est génératrice de pollution puisqu’elle repose sur des infrastructures numérique consommatrices d’énergie. Cependant, cette technologie peut servir des causes environnementales en assurant une amélioration indéniable de lecture des données pour une prise de décision rapide et efficace.  

Nous pouvons néanmoins nous poser la question du poids du stockage de l’ensemble de ces données. Comment l’IA peut-elle s’inscrire dans une démarche éco-responsable tout en nécessitant un effort énergétique lié à son bon fonctionnement, apporte-t ’elle des réponses en matière de traitement allégé des données ? 

Vous souhaitez savoir comment l’IA peut vous permettre d’atteindre vos objectifs ? Nos experts vous répondent juste ici.