Optimiser son impact carbone grâce au numérique

Partager

L’émergence du numérique responsable est devenu un réel enjeu pour les entreprises IT. Opter pour la démarche de la mesure et l’optimisation de son impact carbone par son écosystème digital est un véritable challenge pour les entreprises afin de répondre aux problématiques environnementales et sociales du secteur numérique. 

Cette notion est apparue pour apporter des solutions au bilan écologique et social du digital en apportant un véritable bénéfice économique et un impact significatif sur les coûts. 

L’empreinte carbone liée aux activités numériques représente environ 5% du total des émissions mondiales : cela représente 2 gigatonnes de CO2 (source : greenly). 

Comment mesurer son empreinte carbone grâce au numérique ?  

De nombreuses marques sont engagées sur cette démarche de la responsabilité environnementale et sociétale afin de mesurer leur empreinte carbone grâce à l’intervention du numérique. 

Plusieurs fournisseurs Cloud sont fortement présents pour la gestion d’une mesure efficiente de leur impact carbone en créant de nouvelles fonctionnalités dédiées à l’optimisation et le gain énergétique et environnemental. 

En novembre dernier, AWS a annoncé la création d’un outil intégré au tableau de bord de facturation aidant à l’estimation de l’empreinte carbone et dédié à la section « Rapports d’utilisation et de coût AWS ».  

De son côté, Microsoft a proposé depuis octobre 2021 un outil sur Azure qu’il a étendu à Microsoft 365 en mi-février afin d’exprimer les émissions carbones : le MTCO2e (tonnes métriques d’équivalents dioxyde de carbone) 

Mesurer son impact carbone garantit un véritable bénéfice économique, énergétique et environnemental en apportant une meilleure aide à la décision et assurant une optimisation maximale de son parc informatique. 

Assurer la durabilité de son parc informatique 

Chaque entreprise doit repenser sa consommation, notamment par la gestion de la durabilité de son parc informatique. En 2020, HP a développé toute une gamme de produits fabriqués en partie à partir de plastiques océaniques en lançant le premier ordinateur portable écologique au monde utilisant ces matières dans sa fabrication afin d’accompagner les entreprises pour une relance responsable. 

Une stratégie poussant à engager les entreprises au développement durable afin de faire plus et mieux, avec moins d’impact sur l’environnement. 

En partenariat avec BNP, 3 step IT, Aymax s’est engagée dans cette responsabilité environnementale et sociétale en réduisant son impact carbone par la gestion durable de son parc informatique. Ce partenariat se base sur un accompagnement ciblé dans la gestion de notre parc informatique, son recyclage et sa réutilisation afin d’assurer une durabilité maximale de nos actifs informatique. 

Une démarche donnant une seconde vie à son parc informatique en recyclant les matériaux, assurant un gain énergétique d’une part et un gain de durabilité des outils d’autre part. 

SAP accompagne aussi les entreprises vers une croissance durable : 

De son côté, SAP a consacré une « Journée Virtuelle du Développement Durable SAP » qui s’est tenue début 2022, dédiée aux innovations de SAP en matière de développement durable. 

Focus sur les nouvelles solutions : 

SAP Responsible Design and Production : Cette solution permettant de calculer les obligations en matière de responsabilité élargie des producteurs (REP), les taxes sur le plastique, ainsi que les autres engagements sur la sélection des matériaux.  

SAP Gestion de l’Empreinte Carbone des Produits : une application Cloud mesurant l’empreinte environnementale des produits sur l’intégralité de leur cycle de vie afin d’aider les clients à connaître l’impact de leurs produits à leur propre échelle. 

Grâce aux innovations technologiques et numériques, les entreprises IT sont plus sensibles, aujourd’hui, à la responsabilité environnementale et sociétale en s’engageant à réduire et mesurer leur empreinte carbone par des pratiques simples et innovantes.